Travail effectué à Montréal et Kinshasa (République Démocratique du Congo) pour le compte de l'ONG montréalaise Alternatives dans le cadre d'un stage en développement international.

en RDC comme ailleurs en Afrique, la téléphonie cellulaire fait des progrès remarquables et le coût d'un SIMM revient à 1000 Francs congolais (soit approximativement 1,50 $ USD). C'est donc dire qu'avec aussi peu que 30 $ USD on peut se procurer un appareil usagé, se doter d'un numéro de téléphone et recevoir des appels.

Le Kinshasa vaguement provincial et post-colonial de 2002 fait maintenant place à une ville en plein boum de la construction.

Je suis de retour de la RDC, de la ville de Kinshasa plus précisément, où je n'avais pas mis les pieds depuis sept ans. Il va sans dire que Kinshasa a changé, et j'aurai bien des anecdotes à raconter à ce sujet. Mais avant tout, il semble que la France – escale quasi-obligée vers les aéroports de l'Afrique francophone — a changé elle aussi. Obsession sécuritaire, crise économique, intégration difficile des pays de l'Est et déferlante de migrants vers les côtes italienne et espagnole sont la nouvelle donne de l'Europe des années 2000 et dans ce contexte, il ne fait pas bon être Congolais sur le territoire de l'Hexagone.