Réparation, entretien et mise à jour d'un site WordPress hébergé sur WP Engine.

Mandat de pupitreur-édimestre surnuméraire des sections International, Voyage et Sports du portail Canoe.ca (y compris les sections spéciales JO Vancouver 2010, Coupe du monde FIFA 2010 et l'animation en direct du compte Twitter de Canoé durant les événements sportifs).

Traduction d'articles, de billets de blogue, de communiqués de presse, d'infopublicités et de documents promotionnels pour le Huffington Post Québec et les autres plateformes francophones du HuffPost. Rédaction de textes touristiques pour la section Art de vivre.

Rédaction pour le magazine trimestriel Forces. Brefs comptes-rendus de l'actualité économique, politique et sociale au Québec, au Canada et à l'étranger. Biographies de personnes influentes récemment disparues.

Refonte complète du site Web d'une firme d'architectes spécialisée dans le bâtiment écologique et durable.

Véritable institution du quartier Mile-End à Montréal, Chocolats Andrée est en activité depuis 1940. La conception du tout premier site web de ce commerce s'inscrivait dans un mandat de relations publiques assuré par Yann Fortier.

Ce mandat consistait en la conception de sites web ainsi que la rédaction de bulletins, rapports et communiqués au sein de l'équipe du Réseau Koumbit. Oxfam-Québec, le RISQ, la Société Habitat 67 et le StudioXX sont quelques uns des clients que j'ai servis au nom de cet OBNL montréalais.

Conception du site web et des cédéroms éducatifs Les sentiers de l’aventure. Conception, entretien et intégration mensuelle de trois publications destinées aux enseignants : Éducation en ligne, Le grand monde du préscolaire et Le grand monde du primaire.

Vous trouverez en pièce jointe de cet article une copie du jugement en date du 25 août 2008, rédigé par l'honorable Gérald Locas de la Cour des petites créances.

La maison du 77, rue Duluth a représenté toute la vie d'un homme et ce, pendant plus de sept décennies. Elle reflète le travail acharné de gens pour qui le mot « loisirs » n'existait tout simplement pas. Elle possède donc une histoire en commun avec ces bâtiments la Main qui abritaient, entre autres, l'épicerie Simcha et le commerce de pierres tombales Berson, situé en contrebas.