Les attentes du public envers le web sont de plus en plus élevées. Outre le bilinguisme – un incontournable en contexte québécois et canadien – la plupart des PME et ONG souhaitent maintenant disposer de galeries multimédia, de fonctions transactionnelles, d'outils de gestion de leurs membres ou communauté et d'une passerelle vers les médias sociaux.

Au terme de 10 ans de création de sites web pour des petites entreprises et des ONG, principalement à l'aide des systèmes de gestion de contenu Drupal et WordPress, un bilan s'impose. L'idée de cet article a surgi lors d'une séance de discussion tenue dans le cadre de la conférence Drupal Camp Montréal des 25 et 26 octobre dernier.

Jamais réglée et souvent balayée sous le tapis, la question de l’évasion fiscale a fait un retour tonitruant dans l’actualité le 19 mars, lorsque le ministre français délégué au Budget Jérôme Cahuzac a été contraint d’avouer qu’il détenait des comptes bancaires à l’étranger.

Et voilà ! J'ai enfin fait mentir le proverbe qui veut que les cordonniers soient mal chaussés. Le site Mediameriquat.com est enfin passé à Drupal 7, avec un squelette monté en HMTL5 et CSS3. La feuille de style a pour particularité de s'adapter à toutes les tailles d'écran, ce qui évite le recours à un sous-domaine – voire à un site parallèle qui soit dédié spécifiquement aux tablettes et aux téléphones intelligents.

en RDC comme ailleurs en Afrique, la téléphonie cellulaire fait des progrès remarquables et le coût d'un SIMM revient à 1000 Francs congolais (soit approximativement 1,50 $ USD). C'est donc dire qu'avec aussi peu que 30 $ USD on peut se procurer un appareil usagé, se doter d'un numéro de téléphone et recevoir des appels.

Le Kinshasa vaguement provincial et post-colonial de 2002 fait maintenant place à une ville en plein boum de la construction.

Je suis de retour de la RDC, de la ville de Kinshasa plus précisément, où je n'avais pas mis les pieds depuis sept ans. Il va sans dire que Kinshasa a changé, et j'aurai bien des anecdotes à raconter à ce sujet. Mais avant tout, il semble que la France – escale quasi-obligée vers les aéroports de l'Afrique francophone — a changé elle aussi. Obsession sécuritaire, crise économique, intégration difficile des pays de l'Est et déferlante de migrants vers les côtes italienne et espagnole sont la nouvelle donne de l'Europe des années 2000 et dans ce contexte, il ne fait pas bon être Congolais sur le territoire de l'Hexagone.